La Fantasy Épique : comment créer ce souffle épique − Défi #7

La Fantasy Épique : comment créer ce souffle épique − Défi #7

La Fantasy Épique

Brièvement

Pour cette édition du défi, j’ai choisi un genre que j’adore et dans lequel j’étais déjà à l’aise : la Fantasy Épique (ou Epic Fantasy).

chevalier d’epic fantasy

Cet article fait partie du défi des 52 genres. J’y explique ma compréhension du genre après une seule semaine de recherche : je ne prétends pas être un expert. Les explications sur le défi se trouvent ici.

Ma lecture de la semaine

Cette semaine, j’ai commencé le tome 3 des Archives de Roshar, Justicière, de Brandon Sanderson. Il s’agit d’une saga que j’ai découverte récemment et que j’adore ! Sans doute ma série de roman préférée

Si tu veux lire de la Fantasy Épique, il faut savoir que les auteurs d’Epic Fantasy aiment en général écrire des pavés de plus de 600 pages. Si ça t’inquiète un peu de voir autant de pages, saches que Brandon Sanderson est reconnu comme un auteur simple et un bon point d’entrée pour la Fantasy Épique.

logo cosmere
Le Cosmere, l’univers de Brandon Sanderson

Comment écrire un roman de Fantasy Épique ?

La préparation est importante

Étant donné qu’il s’agit en général de romans très longs, réparties en plusieurs tomes, tu dois prêter une attention particulière à la préparation de ton monde, tes personnages et ton intrigue !

Le cadre

La Fantasy Épique se déroule bien sûr dans un monde différent du nôtre, et souvent dans un moyen-âge européen fantasmé.

arme et casque moyen age

La Magie

Elle est présente, comme dans la Fantasy en général ; mais dans celle épique, elle joue pratiquement toujours un rôle important − et positif. On retrouve dans souvent des systèmes de « hard magic ».

L’échelle

Épique. C’est bien sûr là que le genre se distingue de la Fantasy classique. Manœuvres politiques, déchéances de nations, dieux venant sur terre… Et bien entendu, un cataclysme proche qui pourrait mettre fin à l’humanité.

La moralité

Elle tend à être assez manichéenne : le bien contre le mal. Cela il, la Fantasy Épique moderne tend à avoir de plus en plus de personnages gris, du côté du bien ; il doit par contre toujours rester une différence claire entre les côtés du bien et du mal.

choisir un ton

Le Mal

Ceci découle du paragraphe précédent : pour qu’il y ait une lutte entre le bien et le mal, il doit y avoir une force, une entité qui incarne le mal pur. Ses machinations font avancer l’histoire, et donnent une urgence à agir. La victoire de ce mal serait terrible pour tout le monde.

Les archétypes de personnages d’Epic Fantasy

  • Héros Na̤ïf : Le pauvre protagoniste, ignorant des affaires du monde, et qui se retrouve plongé dedans malgré lui.
  • L’élu : Un rôle de plus pour le protagoniste : il est en général le réceptacle d’une vieille prophétie…
  • Le Mal : Comme on en a discuté ci-dessus, le Mal est toujours présent dans la Fantasy Épique.
  • Le vieux magicien : C’est lui qui va jouer le rôle de mentor, et apprendre au héros ce qu’il a besoin de savoir.
  • Le compagnon fidèle : Celui qui va suivre le héros où qu’il aille, et qui lui sera fidèle jusqu’au bout !
Dans le même thème :  La creepypasta − comment bien l’écrire ? − Défi #6

La méthode pour atteindre la victoire

La victoire n’est pas acquise avec la seule force des armes ou des manœuvres politiques. Elle est remportée à travers les efforts d’un petit nombre de personnages faisant face à d’énormes dangers.

Conseil pour l’intrigue

Un dernier conseil pour écrire de la Fantasy Épique : tu peux donner une grande pertinence à ton histoire en abordant, via tes univers imaginaires, des problèmes du monde réel.

C’est davantage un conseil général pour la Fantasy, mais il est important : à mes yeux, la fiction est un moyen d’éducation par le divertissement. Tu as l’occasion de créer une société et une histoire spécialement conçues pour délivrer un message. Ça ajoute une dimension supplémentaire à ton histoire.

Par exemple, les Archives de Roshar parlent de troubles mentaux, d’esclavage, de racisme… De façon subtile et non moralisatrice. La Fantasy permet justement de montrer des comportements du monde réel de façon détournée − sans leur affect.

soldats guerre

Nouvelle #7 : Fantasy Épique

Mon ressenti

Écrire une nouvelle de Fantasy Épique est un peu étrange − bien que j’adore le genre −, étant donné que c’est un genre qui s’écrit sur un grand nombre de pages. En général, le côté épique se prépare, lentement, avec de nombreux setups et payoffs ; ce qui donne une réelle satisfaction aux points culminants.

Voici malgré tout ma nouvelle de Fantasy Épique, l’une des plus longues de mon défi.

La nouvelle

Télécharger la nouvelle (pdf)

defi-7-epic-fantasy-v2

bouton suite
Appuie sur ce bouton pour lire la suite

Tu as aimé l’article ? N’hésite pas à le partager ! Si tu veux en savoir plus sur moi, n’hésite pas à aller voir ma page À Propos, ou à me contacter.

Nouveau sur le site ? Cette page est faite pour toi ! 😉

Tu pourrais aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Je suis Lorenzo VILLARD, un jeune auteur de 22 ans qui s’est lancé un incroyable défi…

Blogs similaires

Articles populaires