Space Opéra − Défi #8

Space Opéra − Défi #8

Le Space Opera − aussi appelé feuilleton spatial en français − est un sous-genre de la Science Fiction mettant en scène des intrigue se déroulant dans l’espace. On y retrouve batailles spatiales, situations géopolitiques complexes, exploration de nouveaux systèmes solaires, guerres intergalactiques…

Cet article fait partie du défi des 52 genres. J’y explique ma compréhension du genre après une seule semaine de recherche : je ne prétends pas être un expert. Les explications sur le défi se trouvent ici.

De façon générale, ne prends pas ce que tu lis pour argent comptant. Soit un bon sceptique et teste un conseil pour savoir s’il fonctionne pour toi !

Des exemples de Space Opera

  • Star Wars : Sans doute le Space Opera le plus connu ; je ne te ferais pas l’affront de te le présenter. D’ailleurs, savais-tu que l’intrigue de Star Wars suivait parfaitement le Story Circle ?
  • Dune : J’ai vu le premier épisode de l’adaptation au cinéma, et j’ai adoré ! Surtout les vers de sable, ils sont tellement fascinants. J’ai été frappé par la cohérence et le soin apporté à l’univers. Vu qu’il fait une chaleur extrême, le protagoniste a besoin d’une combinaison pour recycler son eau quand il va dans le désert ; et il est difficile d’arroser les quelques arbres du palais… Aussi, le fait que les serpents sables soient attirés par bruits réguliers faits que les locaux ont adoptés un rythme de pas trompeur pour ne pas les attirer… Je n’ai pas encore lu les romans, mais je compte bien le faire !

Comment écrire un roman de Space Opera

Avant de commencer, je voudrais faire remarquer qu’il y a plusieurs points communs entre la fantasy épique et le Space Operea : une dimension épique, un monde à construire de toute pièce…

Voyons à présent ce qu’il faut pour créer un roman de qualité dans ce sous-genre de la Science-Fiction.

Les personnages :

Le protagoniste

Ce doit être une personne se dresse contre l’ennemi ; un personnage fort qui se trouver au centre de ton histoire. Ce héros est rarement très complexe ; il aura peu de dilemmes moraux.

Ah, et une précision : ce n’est pas une bonne idée de mettre un alien en tant que personnage principal ! Tes lecteurs sont des humains, et ils veulent s’identifier à tes personnages ! Cela dit, tu peux très bien en avoir en tant que personnage secondaire − des membres du vaisseau, par exemple ! Ça rendra l’équipage plus intéressant !

Un personnage avec un grand sens de la justice

En général la personne qui va donner la quête à notre héros. Cette personne va rester en retrait de l’action en règle générale, car largement incompétente en combat.

Dans le même thème :  Post-apocalypse : comment se comporter après le pire ?

Et enfin, un grand vilain !

Dans le Space Opera, c’est un personnage assez peu ambigu ; il n’a pas une once de bonté en lui ! Cela ne veut pas dire qu’il doit être ennuyeux ! En réalité, il s’agit parfois du personnage le plus populaire d’un roman de Space Opera. C’est un général un humain et plus rarement un alien − ou encore un humain à la tête d’une armée d’aliens !

Archétypes :

  • Le héros : protagoniste de l’histoire, il est en général armé d’un pistolet laser et capitaine d’un vaisseau spatial. Il est vif d’esprit, ce qui lui permet de tromper l’ennemi et d’avoir prévu un plan pour presque toutes les situations. Ce personnage a parfois un passé dans l’armée. C’est souvent un homme − mais rien n’empêche d’avoir une femme dans cette même veine !
  • Le bandit au grand cœur : Un personnage apparemment immoral, motivé seulement par l’argent et peu intéressé à sauver le monde. Cependant, ils ont un bon fond et finiront souvent par aider le héros. Ça donne de super arcs narratifs et un personnage bien classe − pense à Han Solo, dans Star Wars ! Il aura souvent les meilleures solutions dans les (très) mauvaises situations. Ce personnage est presque toujours un pilote hors pair − pour aller avec ses activités… peu recommandables.
  • L’ingénieur : Vu que l’intrigue va se dérouler en grande partie à bord d’un vaisseau spatial, il vaut mieux avoir quelqu’un capable de gérer les problèmes techniques ! Il va généralement rester en dehors des combats, se contentant de garder le vaisseau en bon état ! Ce personnage n’est pas forcément un humain − contrairement aux deux premiers de la liste.
  • Le fier guerrier extra-terrestre : Un personnage alien bien stock ; un gros bras ! Il va souvent parler de sa culture et de la différence avec celle humaine. Ses défauts seront liés à son espèce ou sa culture.

L’intrigue

Avant tout, sache que l’intrigue doit être centrée sur les personnages ! Tu peux sans problèmes mettre en place des jeux politiques et des complots, mais ne les laisse pas éclipser tes personnages. Au contraire ; sers-toi de ces éléments pour leur faire gagner en profondeur.

Un monde en danger − que dis-je, un univers !

Cela va bien sûr de pair avec le grand méchant. Bien qu’il y ait des exceptions à cela, la plupart des œuvres présentent un risque existentiel, à l’échelle de la galaxie tout entière ! Il y a souvent un objet − appelé MacGuffin − que le héros doit protéger, récupérer ou détruire pour défaire l’empereur. Par exemple, dans l’épisode IV de Star Wars, R2-D2 − et avec lui les plans de l’étoile noire − sont le MacGuffin.

Une quête

Pour empêcher cette fin du monde, le héros devra se lancer dans une quête. Le voyage doit en constituer un point central ; les lecteurs du genre sont intéressés par des destinations exotiques ! Des endroits habités par d’étranges créatures, un ensemble de biomes inconnus et peut-être mortels… Il y a de quoi faire !

Le sang qui coule à flots

Faire mourir beaucoup de gens est un moyen simple, et souvent utilisé, pour donner des enjeux. Si le héros ne réussit pas, ce genre de tragédie va se répéter !

Dans le même thème :  Défi #2 : Light Fantasy (ou fantasy humoristique)

Une dimension épique

Comme dans la Fantasy Épique, le Space Opera est un genre dont l’intrigue évolue dans un univers géopolitique complexe ; cette fois-ci par contre, ce n’est plus à l’échelle du monde, mais de l’univers tout entier ! On y retrouvera donc les habituels complots et manœuvres politiques

Affronter des créatures inconnues

Le protagoniste devra affronter des aliens et autres créatures inconnues. Tu peux créer des aliens vraiment exotiques, mais ils ne devraient pas apparaître souvent − dans une seule scène, typiquement.

Tout se finit bien

Les Space Operas ont presque toujours une fin heureuse ! Le grand méchant est défait − de façon spectaculaire − et le héros finit par avoir ce qu’il voulait. Il revient chez lui et célèbre sa victoire avec ses compagnons.

L’univers

Un espace accessible

L’espace doit être facilement accessible ; typiquement, il te faut trouver un moyen de voyager au-delà de la vitesse de la lumière. Autrement, tes héros vont passer leur vie, seuls dans leur vaisseau, à faire un dixième de la distance entre deux systèmes solaires…

Je vais aller… là !

Les vaisseaux spatiaux

Ils sont essentiels pour l’histoire. Le protagoniste devra, à un moment où un autre, prendre le contrôle d’un tel engin pour voyager entre les planètes et les systèmes solaires à sa guise. Ce point est tellement important que le vaisseau devait être traité comme un personnage à part entière ; lui donner un design, une histoire, une unicité ! S’il venait à être détruit, traite cet évènement avec autant de gravité que la mort d’un personnage − et le deuil associé.

L’importance du worldbuilding

Un autre point commun entre la Science-Fiction et la Fantasy, tu devras imaginer un monde et lui donner vie. C’est aussi pour ça que les gens lisent du Space Opera : visiter des lieux nouveaux et inconnus !

Il est en plus de cela important de savoir comment ton univers marche, pour lui assurer une cohérence. Même si tu inventes des règles au fur et à mesure − rien de mal à cela − fait attention à bien les suivre par la suite. S’il est facile d’intercepter un vaisseau qui rentre dans une planète, alors c’est quelque chose d’inhérent à ton univers ; tu ne pourras pas assez outre, même si ton intrigue le requiert ! Tu devras trouver une justification.

Tu peux passer autant de temps que tu veux sur le worldbuilding, mais n’oublies qu’il ne fait pas tout ! Ton intrigue, et surtout tes personnages sont encore plus importants !

Nouvelle #8 : Space Opera

Mon ressenti

J’ai adoré écrire cette nouvelle !

Un alien étrange, une intrigue en mode horreur (oui, ça finit toujours comme ça avec moi 😅) ; j’ai kiffé !

C’est clairement un genre que j’aime ; et son lien avec la Fantasy doit jouer un rôle là-dedans. Imaginer des planètes, des cités, des vaisseaux… Le worldbuilding est incroyable ! Ça me donne vraiment envie de me plonger plus en profondeur dans le style. Un jour, je vais sans doute écrire un roman de Space Opera !

La nouvelle

Télécharger la nouvelle (pdf)

defi-8-space-opera-v1.1
Dans le même thème :  La romance gothique : un mélange d’amour et d’inquiétude

bouton suite
Appuie sur ce bouton pour lire la suite

Tu as aimé l’article ? N’hésite pas à le partager ! Si tu veux en savoir plus sur moi, n’hésite pas à aller voir ma page À Propos, ou à me contacter.

Nouveau sur le site ? Cette page est faite pour toi ! 😉

Tu pourrais aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Je suis Lorenzo VILLARD, un jeune auteur de 22 ans qui s’est lancé un incroyable défi…

Blogs similaires

Articles populaires