Un roman en 45 jours : Comment m’en suis-je sorti ?

Un roman en 45 jours : Comment m’en suis-je sorti ?

Roman en 45 jours : les prémices

Début août, je sortais un article pour annoncer mon tout nouveau défi : écrire un roman en 45 jours.

Pour vous résumer les raisons qui m’ont poussé à l’entreprendre, je dirais que ça part avant tout d’un espoir renouvelé avec l’écriture et une volonté d’écrire plus vite, afin d’améliorer mon art à travers les critiques des lecteurs et le temps passé à plancher sur mon roman.

Alors, m’en suis-je sorti ? Ai-je réussi ?

écrire un roman en 45 jours

Le voyage avant la destination

Avant de répondre, je vais te raconter comment ça s’est passé, vu qu’il s’agit en réalité du plus important. On fait un défi pour le voyage, pas la destination.

Je commence ce défi en ayant du mal à écrire 750 mots par jour. Et j’ai pour objectif d’en faire 3000 par jour. Ambitieux. Pour ajouter un peu de fun, je débute en plein déménagement.

Et j’ai eu une révélation.

Il est plus simple d’écrire 3000 mots par jour que 750. Pourquoi ?

pourquoi est-ce plus simple d’écrire 3000 mots plutot que 750 mots ?

Une nouvelle méthode de travail

M’obliger à autant écrire m’a forcé à rester centré sur ce que j’aimais. J’ai réalisé que j’avais tendance laisser mes histoires dévier de ma vision originale − ce qui est pour moi une grande source de démotivation. Tout particulièrement, si je n’y fais pas attention, mes histoires se mettent à devenir très sombres − alors que je préfère écrire des choses plus joyeuses.

Une aventure solitaire

Je n’avais pas de patron − ni de lecteurs avides − pour me mettre la pression. J’ai réussi à recréer le côté « bâton » avec l’application beeminder : une application stupide, mais efficace. Je me suis engagé à écrire 3000 mots par jour. Si je rate, je paye. D’abord 5 €, puis 10 € en cas de récidive, et ainsi de suite. C’est complètement con, mais ça motive !

seul, sans motivation extréieure

Une pause à mi-chemin

Après trente jours d’écriture, je pars en randonnée d’une semaine avec des amis (qui n’est pas comptabilisée dans le décompte, comme précisé au début du défi). En revenant de ce voyage, j’ai du mal à revenir à mon roman. Mon enthousiasme global vis-à-vis de ma vie commençait à diminuer, et je devais travailler plus que jamais. C’est difficile.

Mais je m’accroche. Le premier jet traîne, alors que je commence à réviser. Il ne me reste que deux semaines, et un dixième de l’histoire à écrire. Mais je continue. Je ne désespère pas.

Un roman en 45 jours : résultat du défi

Après tout ce voyage, ai-je réussi à tenir ma deadline ?

Dans le même thème :  Mon défi incroyable : Écrire dans 52 genres en 52 semaines !
ai-je réussis mon défi ?

Malgré une dernière journée à travailler 11 h 45 (!), le roman est bel et bien sorti 19 septembre. 87 mille mots, tout de même !

Le livre est disponible à l’achat sur Amazon.

Volantis - les royaumes célestes (couverture)

Je n’ai pas assez de lecteurs pour que quiconque m’ait mis la pression pour que je le finisse à temps. Mais malgré tout, j’ai réussi à terminer le roman à temps.

Est-ce que j’étais fier de le terminer ? Oui, mais surtout soulagé − surtout après cette dernière journée infinie ! Je suis content d’avoir réussi ce défi, après avoir abandonné le précédent, qui ne me correspondait pas.

Mais ce n’est pas ça que je retire de ce mois et demi d’écriture intense. Ce que j’en retire, ce n’est pas tant de la fierté qu’une meilleure méthode d’écriture et une plus profonde compréhension de mon rapport à l’écriture.

Et c’est pour ça que les défis importent. Pour la découverte. Pour l’apprentissage. Pas pour l’accomplissement.

As-tu envie de te donner un défi pour faire passer un palier à ta pratique de l’écriture ? Dis-moi tout en commentaires ! Mon prochain défi sera sans nul doute le NaNoWriMo.

Tu as aimé l’article ? N’hésite pas à le partager ! Si tu veux en savoir plus sur moi, n’hésite pas à aller voir ma page À Propos, ou à me contacter.

Nouveau sur le site ? Cette page est faite pour toi ! 😉

Tu pourrais aussi aimer…

4 réflexions sur “Un roman en 45 jours : Comment m’en suis-je sorti ?”

  1. Intéressant ! Mais, dis-nous où l’as-tu sorti ? Où peut-on le trouver ? Combien de mots en tout ?
    Merci pour ton retour de défi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Je suis Lorenzo VILLARD, un jeune auteur de 22 ans qui s’est lancé un incroyable défi…

Blogs similaires

Articles populaires